Phuket Street Food
Cuisine de rueCuisine ThaiManger Thai

Les 10 meilleures street food à Phuket – Manger dans la rue à Phuket

Le top de la cuisine de rue de Phuket

La street food de Phuket est délicieuse, bon marché, mais c’est aussi un excellent moyen de goûter de la nourriture thaï simple mais authentique. La nourriture est plus authentique que celle des restaurants touristiques de la plage de Patong. C’est rapide et beaucoup plus propre que vous ne le pensez. Si vous avez un système digestif sensible ou des allergies, vous voudrez peut-être éviter cette expérience, mais je pense que c’est aussi sûr que de manger dans certains restaurants que j’ai vus à Patong. Bien sûr, nous savons aussi qu’il y a beaucoup plus de plats que ceux énumérés, et nous n’avons répertorié que dix des plats les plus classiques que vous pouvez manger dans les rues de Patong et ses environs.

Le long de la plage, vous pouvez trouver des fruits de mer grillés et dans le centre, vous pouvez trouver quelques types de soupes de nouilles. Le Som Tum avec du poisson-chat grillé est facile à trouver, et sera plus épicé que celui du restaurant à touristes thaïlandais que vous avez essayé hier soir.


1. Le pad thaï à Phuket

Pad Thai

Ces nouilles de riz frites n’ont plus besoin d’être présentées. Ironiquement, elles sont originaires de Chine et sont très appréciés par les touristes et pas autant par les Thaïlandais. Le Pad Thai est un plat à base de nouilles de riz frites à base d’œufs, de tofu, de sauce de poisson, de crevettes séchées, d’ail ou d’échalote, de piment rouge et de sucre de palme, servi avec des gousses de lime et souvent des arachides. Il est généralement accompagné de pousses de soja, de ciboulette et parfois de feuilles de bananier sue le côté.


2. Les pancakes ou crêpes (Roti)

Pancakes in Phuket

Les pancakes ou crêpes, sont le goûter ou le dessert numéro un, et presque tout le monde les apprécie, avec des bananes, du chocolat, du lait concentré ou du Nutella. Oui, nous savons que ce sont des “roti” mais ils se vendent beaucoup mieux lorsqu’on les appelle Pancakes, alors maintenant tout le monde les vend en tant que Pancakes.


3. Soupes de nouilles (Kuey Teow)

Noodle Soup in Phuket

Le plat le plus populaire car il existe de nombreuses variantes : avec du porc, du bœuf, du poulet ou des fruits de mer, puis avec des tagliatelles jaunes ou des grosses nouilles de riz. Pour choisir les ingrédients, il suffit de les montrer du doigt, ils sont généralement affichés sur les stands. 2 mots que vous voudrez peut-être retenir : “Mai Nai” qui signifie “pas d’entrailles”, parce que tout le monde n’aime pas trouver des morceaux d’intestins dans leur soupe.


4. Salade de papaye (Som Tum)

Som Tam in Phuket

Un plat intemporel en Thaïlande que l’on trouve un peu partout. Le Som Tum est disponible en quelques variantes avec quelques versions extrêmes comme le Som Tum Poo Pala (salade de papaye au crabe fermenté, très âcre) mais l’option la plus sûre est le Som Tum Thai, qui contient habituellement seulement de la papaye, des tomates, des haricots verts et une quantité variable de piments rouges. Si vous ne précisez pas à quel point vous voulez que votre Som Tum soit épicé, le cuisinier vous regardera et devinera combien de piments vous pouvez tolérer. Vous êtes un farang (étranger) et vous ne savez pas parler thaï ? Tu auras 1 piment, s’il y en a ! Donc si vous voulez le déguster épicé (parce que c’est mieux) vous pouvez apprendre ces mots : Pet Mak (très épicé, mais il ne vous croira pas vraiment). Maintenant, si vous voulez éviter la nourriture épicée, dites “Mai Pet” (pas épicé). Le Som Tum est souvent excellent avec du poisson-chat ou poulet grillé ou simplement avec du porc.


5. Riz frit (Khao Pad)

Fried Rice in Phuket

Le Khao Pad est un autre plat super classique. Il peut être cuisiné avec du porc, du poulet ou des fruits de mer et est toujours servi avec trois tranches de concombre. Je ne sais pas pourquoi toujours trois. C’est encore mieux si vous le demandez avec du Plik Nam Pla : un peu de sauce de poisson avec des piments hachés, elle donne un bel effet salé.


6. Poulet grillé (Kai Yang)

Grilled Chicken in Phuket

Le poulet grillé est omniprésent et il faut suivre son nez pour le repérer. Cuisiné sur un petit chariot c’est plus souvent un repas à emporter qu’à consommer sur place. Il se mange très bien avec du riz gluant (Khao Niaow). Délicieux et tellement économique !


7. Porc au Satay (Moo Ping)

Semblable au poulet grillé, le Moo Ping est encore plus facile à trouver dans la rue. Avant d’en pouvoir sentir l’odeur, vous verrez une colonne verticale de fumée s’élever vers le ciel. C’est le gars du Moo Ping. Avant, ils faisaient cuire ces brochettes sur un petit barbecue et utilisaient un petit éventail de bambou jusqu’à ce qu’un garçon commença à utiliser un ventilateur électrique recyclé pour créer un flux d’air puissant. Double avantage : le feu est toujours ventilé et le cuisinier n’est plus dans la fumée ! Rappelez-vous que si vous restez à côté d’un kiosque de Moo Ping pendant plus de 5 minutes, vous en aurez l’odeur pendant au moins une heure.


8. Cuisse de porc mijotée avec riz (Khao Ka Moo)

Khao Ka Moo

Un de mes plats préférés, c’est assez proche d’un ragoût Européen. Ici c’est une grande cuisse de porc grasse, cuite à l’étuvée et servie sur du riz. Habituellement servie avec la graisse et peau, ce que tout le monde n’aime pas.


9. Nouilles jaunes frites au poulet, aux crevettes ou aux légumes

C’est différent du Pad Thai, car ça contient des nouilles jaunes et pas d’œufs. C’est l’un des plats préférables si vous ne mangez pas épicé. Comme le riz frit, il peut être cuisiné avec du poulet, du porc ou des fruits de mer.


10. Raviolis thaïlandais cuits à la vapeur (Kanom Jeeb)

Petits et colorés, les raviolis cuits à la vapeur sont généralement préparés avec du porc et servis avec de la sauce soja. Parfaits pour un petit déjeuner thaïlandais


Où trouver la meilleure cuisine de rue?

Techniquement, la nourriture de rue est présente partout, mais vous pouvez en trouver sur le bord de la mer près de l’hôtel Graceland, ici et là près d’une épicerie et beaucoup près d’un marché d’aliments frais comme le marché Banzaan derrière le Jungceylon.

Les prix sont fixes et bon marché, alors n’essayez pas de marchander. Ils n’ont peut-être pas de menu, alors regardez le stand et si vous ne voyez pas ce que vous aimez, pointez ce que vous voyez sur les tables des autres clients. Bien sûr, il y a des douzaines de variations, mais préférez des choses simples.